La Manivelle

Par défaut

Vous venez d’arriver à La Manivelle, l’un des lieux indiqués sur la carte que le Professeur Kraggs vous a donnée. Comme il vous l’a demandé, vous contactez le professeur pour qu’il puisse vous donner quelques informations sur le lieu et la mission qui vous attend.

Vous l’appelez en vidéo. Vous laissez sonner longtemps. Après une dizaine de sonneries, son visage apparaît enfin et il vous répond. Vous lui dites où vous vous trouvez.

Vous pouvez cliquer ici pour écouter l’appel, ou vous pouvez lire le texte :

Merci de m’avoir rappelé. Vraiment désolé, j’étais occupé dans mon laboratoire, et les murs sont épais. Avec tous les appareils électroniques et mécaniques que j’ai ici, le réseau passe très, très mal. J’ai découvert quelque chose d’étrange sur le projet de Sanctuary, je vous en parlerai juste après.

Très bien, vous êtes devant La Manivelle, c’est ça? Parfait. Laissez-moi vous raconter deux-trois choses à propos de ce lieu vraiment particulier. Et génial.

La Manivelle est en réalité une bibliothèque. Une bibliothèque… d’objets. Elle fonctionne en coopérative et agit surtout grâce à sa communauté, la gestion participative et l’engagement des membres.

L’écologie est l’une de ses valeurs fondamentales. Comme La Manivelle est une bibliothèque d’objets, en les partageant, nous contribuons à réduire notre consommation, et ainsi à préserver les ressources et éviter le gaspillage. De plus la totalité des objets du catalogue sont issus de donations.

L’aspect économique représente un aspect important pour cette… bibliothèque: mutualiser, mettre en commun est le meilleur moyen d’économiser et profiter d’utiliser un objet à son rythme. Et ça permet ainsi de gagner de la place pour son stock de bonbons 😅

Soyons lucides deux minutes. Il n’est pas nécessaire de posséder individuellement des objets dont on ne se sert que rarement. C’est tout le principe de La Manivelle. Comme la place dans les logements pour entreposer le matériel tels que les outils, les appareils ménagers est souvent limitée. Avec un emprunt occasionnel via une bibliothèque d’objet, on économise de la place chez soi.

En plus, un entretien professionnel réalisé par quelqu’un qui s’occupe de la bibliothèque d’objets contribue à un meilleur fonctionnement et une plus longue durée de vie des objets. Parce qu’il faut le savoir, les outils et le matériel doivent être entretenus pour fonctionner correctement et avoir une durée de vie optimale.

Mais ce n’est pas tout. Les coûts pour acheter du matériel sont élevés. L’emprunt via cette bibliothèque permet de réaliser de sacrées économies.

Et enfin, de nombreuses personnes souhaitent pouvoir plus échanger avec d’autres, notamment pour mieux comprendre comment utiliser certains outils. Une bibliothèque d’objets permet d’informer sur le mode d’utilisation du matériel, et offre un lieu de partage de connaissances et du savoir-faire, de rencontre et d’échange.

Bon, et maintenant ? Vous êtes devant La Manivelle.

Pour démonter le projet de Sanctuary de ce soir et démontrer que nous pouvons agir pour le bien de la planète, essayons de consommer autrement.

Je vous invite à entrer dans la bibliothèque. Une fois à l’intérieur, commencez par remplir cette petite fiche. Vous en trouverez plusieurs exemplaires sur le comptoir du bar devant La Manivelle. Attendez, je vous l’envoie par messagerie comme exemple.

Une fois que vous l’aurez remplie, baladez-vous ensuite à l’intérieur de la bibliothèque et tentez de retrouver les objets que vous avez indiqués sur la fiche.

Votre but ? Tentez d’en retrouver le plus possible. Si vous n’avez pas réussi, pourquoi ne pas revenir un autre jour pour les offrir à la bibliothèque et en faire profiter d’autres personnes ?